SAS : quels sont les types d'apports qui composent le capital social ?

Parmi les éléments obligatoires à la création de la société par actions simplifiée, le capital social s'avère être l'un des plus important, voire indispensable. Il s'agit donc du fond de roulement de la société, ou plus simplement de son budget. Ce derniers limite la responsabilité des associés à hauteur de leurs apports respectifs.

Le capital social est constitué de deux types d'apports, à savoir :

  • les apports en numéraire : il s'agit des sommes d'argent mises à la disposition de la société par les associés. La moitié de ceux-ci doit être débloquée à la création de la SAS, et le solde dans les 5 ans à venir. A la différence des autres formes juridiques, ouvrir une SAS n'exige pas de budget minimum.
  • les apports en nature : ce sont les biens apportés par les associés tels que les véhicules, les machines, le mobilier, le matériel, les brevets...etc.

Pour plus de renseignements, consultez : www.ma-societe-sas.com

L'utilisation du budget

Le budget de la société est utilisé pour effectuer des opérations monétaires à l'image de :

  • financement des différents investissements,
  • le remboursement des frais réglés par les actionnaires pour la société,
  • le paiement des salaires des employés,
  • le paiement des factures des premiers fournisseurs.